Blogue

Blogue

Les 10 étapes pour créer une culture basée sur le Data Driven

Les 10 étapes pour créer une culture basée sur le Data Driven

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google

Les 10 étapes pour créer une culture basée sur le Data Driven

Avant de pouvoir vous expliquer comment mettre en place le « Data Driven Culture » il faut commencer par le début. 

Plusieurs définitions existent, mais chez Numea on prône la simplicité. Le Data Driven ou encore la conduite par les données est une approche permettant d’analyser toutes les sortes de données pertinentes, qu’elles soient internes ou externes à l’entreprise dans le but de prendre des décisions stratégiques. 

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises disposent d’une multitude de données sur leurs clients, sur le parcours utilisateurs de leurs sites web, sur les tendances actuelles et à venir, sur l’économie, sur les technologies émergentes ou encore sur l’interaction entre les personnes. 

L’importance de recueillir ces données n’est pas toujours comprise pour certains secteurs. Il sera sûrement plus facile d’analyser les données clients pour un éditeur de logiciel plutôt que pour une entreprise dans l’événementiel par exemple. 

Instaurer le Data Driven dans une entreprise n’est pas majoritairement un enjeu technique, mais plutôt culturel. La preuve : le réseau professionnel LinkedIn annonçait qu’il manquait environ 150 000 Data Scientists aux Etats-Unis fin 2018. En ce qui concerne la France, un rapport sur les métiers les plus recherchés en 2021, toujours édité par LinkedIn, plaçait le Scientifique de données en 15ème place. 

A l’heure où la révolution industrielle est orientée sur l’Intelligence Artificielle, les entreprises n’auront pas le choix de créer une culture d’entreprise basée sur les données pour être pérenne. 

Les 10 leviers pour vous aider dans votre transformation d’entreprise 

1 – L’équipe de direction doit être férue de données

On le sait tous, une entreprise doit avoir à l’interne des cadres supérieurs qui boivent des chiffres et des tableaux de bords toute la journée pour être capable d’augmenter leur rentabilité. Pour instaurer une culture d’entreprise basée sur le Data Driven, cela doit forcément venir du haut. 

2 – S’appuyer sur des métriques de qualité

Récolter de la donnée c’est bien, mais encore faut-il qu’elle soit pertinente. Si vous ne regardez que le nombre de visiteurs sur votre site pendant les vacances de la construction, ça m’étonnerait qu’il soit possible de tirer des conclusions de cette dernière. Tout d’abord, il est important de récolter de la donnée mature et de la comparer avec les années précédentes pour comprendre sa pertinence et pouvoir faire des prédictions. 

3 – Le Scientifique de Données, personne clé de l’entreprise, doit être intégré aux équipes

Pour beaucoup d’organisations, le Data Scientist est cloisonné dans son propre pôle en minimisant les interactions avec les membres des autres équipes et de la direction. Ne faites pas cette erreur. Plus vous intégrerez les Scientifiques de Données en interne, plus vous favoriserez la rapidité de croissance pour votre entreprise. La communication est la clé du succès !

4 – Ouvrir l’accès aux données à l’interne

Le principal obstacle à la mise en place d’une culture d’entreprise basée sur les données c’est l’accès à celles-ci. Ne vous mettez pas vous-même des difficultés supplémentaires, permettez à vos équipes de traiter ces données pour augmenter vos chances de vous démarquer de votre compétition. 

5 – Quantifier le niveau d’incertitude avec un baromètre de confiance

Comme le dit si bien un proverbe polonais « Pour croire avec certitude, il faut commencer par douter ». En tant que membre de la direction, vous devez demander à vos équipes d’exprimer un niveau d’incertitude sur ces données afin de pouvoir les appréhender. Vous pourrez ensuite vous attaquer aux sources potentielles d’incertitude : Ces données sont-elles fiables ? Il y a-t-il assez d’exemples? Manque-t-il des données importantes ? Comment intégrer des facteurs en l’absence de données, comme l’émergence de la dynamique concurrentielle ? 

Aussi, les Data Scientists s’approprieront davantage la donnée s’ils connaissent son degré d’incertitude. Enfin, plus l’entreprise comprend l’incertitude, plus elle mettra l’accent sur différents essais et tests pour la contrôler. 

6 – Opter pour la simplicité plutôt que la complexité 

N’essayez pas de traiter la donnée la plus complexe dès le début, commencez par des analyses de données simples, des processus compréhensibles de tous pour mettre en place une culture d’entreprise basée sur les données qui tient la route. 

7 – Former juste avant de travailler 

Planifier des formations utiles aux employés qu’ils pourront mettre à profit très rapidement. Ne formez pas vos équipes avec du contenu trop théorique qu’ils ne comprendront pas ou qu’ils ne pourront pas mettre en pratique tout de suite. Utiliser l’échange entre collègues, la gamification, la formation continue, les brainstormings ou encore la pédagogie inversée comme les anglosaxons. 

8 – Utiliser les données pour le bien des équipes 

Pour qu’un adulte puisse trouver une valeur ajoutée au changement, il faut que ce changement puisse apporter un bénéfice dans sa vie professionnelle. Il faut que l’objectif puisse leur profiter rapidement afin qu’ils y trouvent leur propre intérêt comme par exemple le fait de gagner du temps, de l’argent ou encore de diminuer le risque de blessure. 

9 – Uniformiser pour réussir 

Plutôt que chacun soit libre de traiter la donnée individuellement, il est important d’uniformiser les processus (codage, sources, méthodologie) afin de l’analyser plus rapidement. 

10 – Expliquer les choix analytiques

Pour la plupart des choix analytiques il existe rarement une seule façon de comprendre cette donnée. Il est donc conseillé de demander à vos équipes de vous expliquer leur cheminement et la réflexion qu’elles ont menée pour arriver à cette interprétation. 

Le mot de la fin : Le chemin pour que votre culture d’entreprise soit basée sur le Data Driven reste long, cependant il vous permettra de creuser un écart considérable sur votre compétition en matière de rentabilité, d’acquisition client et de fidélisation. 

Source

Les 10 étapes pour créer une culture basée sur le Data Driven

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+